Un problème, une question ? CLIQUEZ-ICI

News...

2ème vague COVID 19 : Communiqué du CNPMV

Nous sommes à nouveau confrontés à l’épidémie et à la délicate question de l’organisation des soins.

Découvrez le communiqué du CNPMV

 

communique cnpmv

Nous devons avoir 2 choses essentielles à l'esprit :

- Nous protéger, nous et nos collaborateurs, pour limiter notre risque d'être malade et de transmettre le virus à la maison ou à nos contacts à l'extérieur.
- Impérativement protéger nos patients, pour eux-mêmes et pour éviter qu'ils ne transmettent l’infection. C'est le but des mesures gouvernementales drastiques prises depuis ce jour.
 

Pour cela, outre les mesures d'hygiène du cabinet et les mesures de protection individuelle, nous devons veiller à ce qu'un minimum de patients se croisent dans le cabinet et surtout se côtoient en salle d'attente.

Voici les mesures que nous préconisons en fonction des données actuelles.

L’épidémie progressant très vite, ces consignes seront amenées à évoluer. Nous suivrons les mesures recommandées par les ARS et les structures hospitalières, qui peuvent varier selon les régions.

POUR LES RENDEZ-VOUS :

- Nous devons assurer une continuité des soins, si besoin en utilisant la télé-consultation, afin d’éviter des arrêts de suivi et de traitement (qui avait été un problème majeur lors de la 1ère vague)
- Le maintien du suivi des patients a été rappelé afin d’éviter la dégradation du niveau sanitaire de la population.
- Cette fois, le gouvernement insiste sur le maintien du suivi des maladies chroniques, en particulier artérielles et thrombo-emboliques.
- Bien sûr assurer toutes les urgences (TVP, TVS, AVC, ischémies distales, etc...) avec des créneaux horaires disponibles.
- Pour cela, possibilité de déprogrammer certains RDV, en agissant avec discernement. Il y a une priorisation des actes comme indiqué ci-dessus.
 

Pour les autres actes, notamment ceux de phlébologie, on peut les reporter, mais cela reste à votre appréciation au cas par cas en fonction de vos conditions d’exercice, des dispositions régionales et de l’impératif du respect des règles d’accueil et de protection.

- Quelle que soit votre activité dans les semaines à venir, il est important de bien gérer les horaires des rendez-vous afin d’éviter les attentes et les embouteillages en salle d'attente.

POUR LES MESURES D'HYGIENE :

- Masque bien sûr obligatoire pour tous, éventuellement FFP2 pour le médecin (surtout pour les examens les plus proches de la tête du patient, plus contaminants –échodoppler des TSA notamment).
- Rappeler au patient la façon de le porter et mettre à disposition le gel hydroalcoolique (distributeur sans contact dans l’entrée).
- Désinfecter (comme toujours !) les sondes d'écho et doppler après chaque patient ainsi que tout ce qui a été en contact avec lui.
- Désinfecter impérativement plusieurs fois par jour les poignées de porte, les tables d'examen, le stéthoscope et tout objet touché par les patients (robinets, sanitaires). Nettoyer souvent salle d’attente et supprimer les revues. Aération des locaux plusieurs fois par jour.
- Changer de blouse et pantalon après chaque demi-journée ou utiliser une sur blouse jetable. Tenue spéciale Covid en cas de suspect ou positif.
- Pas de contact aérien direct avec des vêtements qui retournent à la maison.
 
Pour les infos sur votre région, consultez le site de l'ARS et les messages de votre URPS.
Pour les MV hospitaliers suivre les consignes et recommandations de vos CME respectives.
 

En pièces jointes la lettre du Ministre aux hospitaliers et aux libéraux, et par ailleurs le questionnaire que vous pouvez faire remplir par vos patients.

Bon courage à tous et avec nos amicales salutations.

 

communique cnpmv logos bas

 

© Copyright 2020 Conseil National Professionnel de Médecine Vasculaire. Tous droits réservés.
Ce site est protégé par RSFirewall!, la solution de pare-fou pour Joomla!

Search